Tout Est Possible – bien-être et épanouissement sexuel

Bienvenue sur « Tout Est Possible »

Un site pour vous informer et pour répondre à vos questions en matière de bien-être et d’épanouissement sexuel.

Vous y trouverez chaque mois:

  • un article traitant d’un nouveau thème pour évoluer vers le bien-être
  • une citation
  • une ordonnance bien-être
  • des conseils de lecture
  • des idées de formations
  • l’agenda des évènements à venir

Edito

Bonjour les amis !

La culpabilité est un sentiment qui pourrit le quotidien de bon nombre d’entre-nous !

Ponctuelle et de courte durée, elle peut nous questionner et nous aider à rectifier notre trajectoire vers le meilleur.

En revanche , pour peu qu’elle commence à envahir doucement toute notre existence, elle aura tôt fait d’en faire un enfer !

Complètement absente, elle reflète des comportements antisociaux ou psychopathes…

Mais qu’est-ce qui se cache derrière ce cancer du cerveau qui freine tout épanouissement ?

A-t-elle vraiment sa raison d’être ?

Nous aide-t-elle à grandir ?

Et surtout, comment s’en libérer ?

 

C’est ce que nous allons voir ensemble dans cette nouvelle édition :

A quoi bon ce sentiment de culpabilité qui nous pourrit la vie !

 

Au plaisir de partager avec vous 🙂

Bonne découverte…

 

Florence

Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même !

Quand rien n’est certain, tout est possible
Margaret Drabble

Article du mois

A quoi bon ce sentiment de culpabilité qui nous pourrit la vie !

Ponctuel et de courte durée, il peut nous questionner et nous aider à rectifier notre trajectoire vers le meilleur. En revanche, pour peu que ce sentiment commence à envahir doucement toute notre existence, il aura tôt fait d’en faire un enfer ! Complètement absent, il reflète des comportements antisociaux ou psychopathes… Mais qu’est-ce qui se cache derrière ce cancer du cerveau qui freine tout épanouissement ? A-t-il vraiment sa raison d’être ? Nous aide-t-il à grandir ? Et surtout, comment s’en libérer ? C’est ce que je vous propose de voir ensemble dans cet article 1. Sa pertinence sur le plan social et juridique On est bien d’accord, une société sans règles et sans limites entraînerait rapidement le chaos le plus total. Ainsi, les principes moraux sont utilisés pour déterminer ce qui est juste ou pas, pour éduquer, pour donner un sens de la justice, pour élaborer une base à notre bonne conscience. Leurs objectifs sont alors un certain bien-être social. On voit déjà se profiler un premier problème : ce qui est considéré comme « bon » dans une culture ou une religion ne l’est pas dans une autre ! Ce qui était valable à une certaine époque ne l’est plus à une autre. Deux exemples parmi d’autres : la masturbation et l’IVG. Les notions de bien et

Lire la suite

Ordonnance bien-être du mois

 

10 clés pour sortir du poison de la culpabilité

 

  • Commencer par arrêter de vous sentir coupable de vous sentir coupable sinon c’est une chaine sans fin 🙂
  • Apprendre à mettre son esprit en mode responsabilité plutôt qu’en mode coupable
  • Accepter qu’on n’ait pas le contrôle sur toutes les choses de la vie et que beaucoup d’éléments sont hors de notre portée. C’ est la voie royale pour lâcher prise et arrêter d’agir en fonction d’un pouvoir illusoire qu’on aurait. En bref : accepter qu’on ne soit pas tout puissant !
  • Accepter l’incertitude des évènements à venir, on n’est pas seul responsable du fonctionnement du monde.
  • Accepter la part d’insécurité, d’injuste et d’inexplicable que comprend la vie .Tout n’est pas de votre ressort !
  • A chaque fois que vous vous sentez coupable, demandez-vous ce que vous auriez dû faire et si cela dépendait uniquement de vous. Si la réponse est oui, deux options : changer ce que vous pouvez encore changer (si c’est possible) ou faire autrement la prochaine fois qu’une situation similaire se produit. Après ça, foutez-vous la paix !
  • Apprendre à libérer votre esprit des interprétations faussées d’autrui et rendez à chacun la responsabilité qu’il a des choses. A chacun son libre arbitre.
  • Ne laissez pas les autres vous faire porter le poids de leurs problèmes
  • Accepter que vous ne soyez pas responsable du bonheur des autres.
  • Au lieu de vous pourrir la vie avec « Qu’est-ce que j’ai fait de mal ? », avancez en vous demandant « Qu’est-ce que je pourrais faire de bien pour me sentir mieux et plus tranquille ? »