Home

Bienvenue sur « Tout Est Possible »

Un site pour vous informer et pour répondre à vos questions en matière de bien-être et d’épanouissement sexuel.

Vous y trouverez chaque mois:

  • un article traitant d’un nouveau thème pour évoluer vers le bien-être
  • une citation
  • une ordonnance bien-être
  • des conseils de lecture
  • des idées de formations
  • l’agenda des évènements à venir

Edito

Bonjour les amis !

Nous voici à l’orée du printemps !
Puisse la montée de la sève vous apporter vigueur, joie, enthousiasme !

Ce mois-ci, nous allons aborder un thème qui plonge bon nombre de personnes dans le noir !

« Du stress, en passant par l’anxiété, jusqu’à la dépression véritable : comment s’y retrouver, comment s’en sortir ? ».

Nous y verrons les indices pour ne pas passer à côté de ce mal-être et agir en conséquence pour se sentir mieux.
Inversement, nous veillerons à ne pas mettre cette étiquette sur d’autres états qui peuvent sembler voisins certes, mais qui ne sont pas de l’ordre de la dépression et qui dès lors doivent être pris en mains autrement.

Je vous envoie un bouquet de douceur de vivre

Florence
Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même !

Share

Quand rien n’est certain, tout est possible
Margaret Drabble

Article du mois

Peur, anxiété, phobie : Faire le tri et avancer volet II


Lors du premier volet en février, nous avons vu les phobies dites spécifiques ainsi que les phobies qualifiées de sociales. Nous en avons dépeint les traits caractéristiques et, bien sûr, surtout comment en sortir.

Ce deuxième volet sera consacré à l’anxiété généralisée, de celle qui contamine toute notre vie ; nous analyserons également l’agoraphobie et le trouble panique.

Je veillerai à ce que ces distinctions soient compréhensibles et à vous fournir un maximum de clés. Promis !

Le trouble anxieux généralisé : comment le décrire et en quoi se distingue-t-il de la simple anxiété ?

Pour être diagnostiqué comme tel, l’anxiété doit s’être installée depuis au moins 6 mois dans le quotidien de la personne et avoir envahi différentes sphères de la vie.
En effet, l’inquiétude se porte ici sur une multitude de sujets et ce de façon assez intense.
Bien sûr, on retrouvera certains thèmes récurrents comme la santé, les finances, le risque d’accident ou d’agression, le travail…que ce soit pour soi ou pour ses proches.

Ex :

  • La personne qui craint pour son/sa partenaire dès qu’il/elle prend la voiture ou qu’il/elle est en retard.
  • La mère de famille qui vit dans la hantise perpétuelle qu’il arrive quelque chose à ses enfants.
  • L’homme qui s’inquiète perpétuellement pour son travail et son avenir….

J’insiste sur la caractère quotidien, multiple et invalidant du problème.
La personne qui en souffre a beaucoup de mal à maîtriser ses inquiétudes et vit dans un état de tension psychique et physique constant. Elle reste sur ses gardes, sur le qui-vive comme si un malheur allait se présenter à tout moment. Son humeur en est lourdement affectée : nervosité, irritabilité, troubles de la mémoire et de la concentration deviendront vite son lot quotidien. Autant dire que la notion de détente a quasi disparu de son vocabulaire et que cela aura des répercussions tant au niveau familial, que social, que professionnel.

Lire la suite

Ordonnance bien-être du mois

10 clés si vous souffrez d’anxiété généralisée ou de trouble panique

 Pour rappel, ces clés sont à rajouter à celles qui vous ont été données dans le volet 1
10 clés si vous souffrez d’anxiété ou de phobie.

  • Osez parler, communiquer (avec des personnes bienveillantes) : la parole est apaisante.
  • Osez la psychothérapie.
  • Osez des mini risques pas à pas…
  • Tricotez, dessinez, créez, cuisinez…la créativité est excellente pour garder le focus et ne pas laissez son esprit partir dans le négatif.
  • Bannissez le journal télévisé ou tout ce qui vous apporte son lot de mauvaises nouvelles.
  • Regardez plutôt le site : https://www.bonnesnouvellesdujour.fr
  • Pensez à la pleine conscience.
  • Foncez sur les techniques de relaxation et de respiration.
  • Veillez à faire un peu d’exercice physique pour secréter de bonnes endorphines.
  • Rappelez-vous qu’aussi impressionnants soient vos symptômes, ils ne sont pas mortels.
Share