Home

Bienvenue sur « Tout Est Possible »

Un site pour vous informer et pour répondre à vos questions en matière de bien-être et d’épanouissement sexuel.

Vous y trouverez chaque mois:

  • un article traitant d’un nouveau thème pour évoluer vers le bien-être
  • une citation
  • une ordonnance bien-être
  • des conseils de lecture
  • des idées de formations
  • l’agenda des évènements à venir

Edito

Bonjour les amis !

Pour cette porte qui s’ouvre sur 2018…
Je glisse dans ce message des vœux  de moments joyeux,
Des étincelles pour faire briller les yeux
Un chemin parsemé de surprises joyeuses
De l’énergie pour surmonter les épreuves de passage
Du bien-être dans tout l’être
Avec douceur, Florence

Je vous embrasse !

Florence
Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même !

Share

Quand rien n’est certain, tout est possible
Margaret Drabble

Article du mois

La colère : la comprendre, la gérer


Souvent mal perçue, une colère saine a pourtant son utilité et est un signe indicateur d’un besoin non satisfait.
Refoulée, elle prendra différents visages et sera alors franchement destructrice.

Comment l’identifier et surtout comment identifier ses formes dérivées ?
Comment l’exprimer sans se détruire, sans détruire l’autre ?

C’est ce que je vous propose d’explorer dans ce nouvel article.

Qu’est-ce que la colère ?

Elle fait partie de nos émotions de base depuis notre naissance, c’est donc une réaction tout à fait humaine et que l’on retrouvera partout à travers le monde quelles soient les cultures.

C’est une émotion « chaude », vive qui donne envie d’hurler et qui sur le plan physiologique s’accompagne de diverses sensations comme une accélération cardiaque, une tension extrême. Mais pas de panique, si elle est saine, elle saura mettre ses limites d’elle-même.

Enfin, elle est essentiellement due à un sentiment d’injustice ou de manque de respect (réel ou interprété comme tel).

Même si vous vous en défendez, on a tous connu un jour ou l’autre cette émotion 😉
Néanmoins, la façon dont nous allons y répondre sera très variable d’un individu à l’autre.

Vivre de façon équilibrée implique l’autorisation de ressentir toute sa gamme émotionnelle y compris la colère. Malheureusement, certaines personnes ont intégré durant leur enfance que ce n’était pas bien, que ce n’était pas une émotion appropriée, accueillie avec amour. Entendons-nous bien, il ne s’agit pas ici de culpabiliser les parents, ils ont fait de leur mieux ! Simplement la plupart des enfants grandissent avec le sentiment que s’énerver est dangereux et susceptible de les priver d’amour.

Pourtant une colère, à l’origine, est quelque chose de simple qui ne comporte aucun risque de déraper. Si elle éclate de façon dangereuse, c’est qu’une accumulation insidieuse a déjà eu lieu à l’intérieur et que c’est cet amas qui prend feu.

Si nous sommes attentifs à nos émotions, la colère incluse, nous possédons toujours en nous la possibilité de contrôler les choses.

Même non exprimée vers l’extérieur, il est essentiel de la reconnaître et de l’accepter.
Je parle bien de ressenti ; en effet il ne faut pas confondre l’émotion et ce que l’on en fait !

L’idéal étant de pouvoir exprimer assez rapidement ce que l’on a vécu.
Souvent nous sommes plus enclins à la ressentir avec nos proches et pour cause, une colère saine signe un intérêt véritable pour l’autre. Elle signifie que la relation est importante et que l’on souhaite trouver une solution à ce qui s’est passé.

Une colère saine est toujours momentanée.

Si la colère d’un de vos proches vous semble complètement disproportionnée et irrationnelle, sachez que d’une façon ou d’une autre, elle a toujours un sens même si celui-ci est peu compréhensible.
Si elle prend des proportions démesurées, c’est qu’elle prend racine dans un bourbier intérieur parfois très lointain.

Vous me direz ok, mais alors comment savoir si c’est une colère saine ou une colère déviée ?

Voici quelques indices pour vous aider à y voir plus clair :

Lire la suite

Ordonnance bien-être du mois

10 indices pour reconnaître une colère saine

  • le laps de temps entre l’événement, la sensation de colère et son expression est relativement court.
  • peut être vive, chaude et intense mais elle est surtout ouverte, directe, facile à comprendre.
  • le langage peut être dur mais prend rarement des allures de vendetta, de sadisme, de mots qui « tuent ».
  • est courte et limitée
  •  le pardon vient généralement assez vite
  • elle nous aide à mieux nous connaître et à mieux identifier nos besoins une fois l’orage passé et analysé.
  • elle aide la relation à grandir, à progresser
  • elle fait partie de l’amour
  • elle ne dévie pas sur des personnes innocentes
  • elle ne s’accumule pas en poisons intérieurs
Share